21. BrésilHaïti – Encontras

Carlo JEAN-JACQUES – Luckner LAZARD – Wilson BIGAUD – Frantz ZÉPHYRIN- Stivenson MAGLOIRE

Jeune artiste brésilien: Rogerio DESENHO

De Port-au-Prince à Rio de Janeiro, c’est à un parcours dans le temps et l’espace que vous convie la galerie Marassatrois ce mois de mars: dans le temps d’avant la “Chose”, ce seisme qui n’aurait jamais dû, jamais pu emporter et détruire tant de vies; dans l’espace du voyage, intérieur mais toujours sensuel.

La peinture haïtienne et brésilienne, singulièrement ceux qu’on appele les “naïfs” », présentent des coincidences troublantes, que n’explique pas entièrement une histoire coloniale jusqu’à un certain point partagée.
Ainsi que le souligne Lucien Finkelstein dans le catalogue de l’exposition ARTE NAÏF BRASIL HAITI” “Rencontres et retrouvailles dans l’art naïf: Brésil- Haïti” (….), ils ont été “élaboré(s) dans l’ignoranance totale l’un de l’autre”. Si cette ignorance n’est plus tout à fait vraie, il faut penser avec cet (….)Il est probable que cette osmose culturelle aie quelques sources ancestrales communes.” (…)
“Haïti, qui depuis très longtemps déjà occupait une place d’honneur dans le panorama international de l’art naïf, avec ses extraordinaires peintres dotes d’une richesse artistique quasi magique, qui leur valut l’appellation de “phénomène haïtien”. Et le Brésil, honoré aussi, un peu plus tard, sur la scène internationale de l’art naïf (…)”.Id. p 131-132:

Rogerio Desenho vit à Copacabana dans la favela “Dona Martha”. Sa peinture: des scènes de loisirs collectifs, samba et capoeira, comme pour exorciser l’image de violence attachée à la favela.

Publicités